Interview de l'Etudiant.fr sur le stand de l'Ecole Pivaut au salon de l'Etudiant de Nantes

Marc, étudiant en arts appliqués à l’école Pivaut, à Nantes : Mon école et sa notoriété m’ont amené à choisir la ville de Nantes.

Marc, 24 ans, est étudiant en troisième année « illustration » à l’école d'arts appliqués Pivaut. Passionné d’images, il se dit stimulé par les lieux culturels nantais.

D’où venez-vous ?

Je suis originaire de Morlaix dans le Finistère et j’ai fait mes études secondaires à Bordeaux. Après un bac littéraire, j’ai suivi une Manaa (mise à niveau en arts appliqués) à l’école Ecran, toujours sur Bordeaux. Cette année m’a permis de continuer en BTS (brevet de technicien supérieur) en communication visuelle, spécialité graphisme, édition et publicité.

Pourquoi avoir choisi Nantes pour vos études d’arts appliqués ?

C’est l’école Pivaut et sa notoriété qui m’ont amené à choisir la ville de Nantes. J’avais envie de poursuivre mes études avec une formation complémentaire qui me permettrait d’acquérir un savoir-faire à la fois manuel et lié aux nouvelles technologies. Je me suis ensuite renseigné sur la ville et je n’ai eu que des échos positifs. C’est une jolie ville.

Qu’est-ce qui vous plaît dans votre formation ?

C’est une formation avec des gens passionnés. Je suis très attaché à tout ce qui touche à l’image et l’illustration, un langage à part entière. L’enseignement est riche et varié. Nos enseignants sont des professionnels qui nous assurent une bonne transition entre monde de l’école et monde professionnel. Nous avons aussi des stages, deux en deuxième année, dont un en imprimerie afin de connaître la chaîne graphique. Nous avons aussi des cours d’informatique afin que nos illustrations servent à une communication, dans les domaines de l’édition ou de la publicité par exemple. Ce sont des métiers de passion et les étudiants partagent beaucoup. Ces études nous rendent curieux du travail des autres. Sur un même projet, nous allons tous proposé des travaux différents. Cela nous apprend à nous connaître vraiment et à nous ouvrir sur le monde. Une année d’études à l’école Pivaut coûte 3 500 € en moyenne.

Quels sont vos conseils "sorties" sur Nantes ?

Cela fait trois ans que je suis sur Nantes. Il y a beaucoup de petites galeries d’art dans le centre-ville, des manifestations culturelles organisées par la ville comme les - Machines - de Royal de Luxe.

J’aime me rendre au Lieu unique, un espace culturel au sein de l’ancienne usine Lu, avec un restaurant, des concerts, des expos, des cours particuliers de cuisine. Je sors souvent au quartier Bouffay dans le vieux Nantes ou encore vers les Quais, l’Ile de Nantes, une zone de la ville qui est en train de se développer avec l’école d’architecture, les Machines de l’Ile, des agences de design. Cela devient très moderne. Le parcours de l’estuaire qui va de Nantes à Saint-Nazaire permet de redécouvrir les bords de la Loire à travers des œuvres d’art contemporaines.

Propos recueillis par Maëlle Flot

vendredi 30 Novembre 2012