Comment devenir animateur 2D

Grâce à la maîtrise de son coup de crayon, l’animateur 2D donne vie à des personnages, des objets, etc. Il utilise le dessin pour animer des personnages et des logiciels spécialisés pour accélérer la mise en mouvement. Globalement, il donne la vie et intervient dans la deuxième grande étape d’un projet : la production.

Que fait l’animateur 2D ?

« Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement. »

Cet adage est signé Boileau poète, écrivain et critique français du XVIe siècle. En s’appuyant sur la recommandation de l’homme de lettres contemporain de Louis XIV, il parait indispensable d’apporter quelques précisions, d’énoncer clairement la spécificité de l’animateur 2D par rapport à son homologue 3D.

Du dessin à l’animation

L’animateur 2D utilise le dessin pour animer des personnages et des logiciels spécialisés pour accélérer la mise en mouvement. En 3D, l’animateur travaille et créé uniquement sur ordinateur avec des images de synthèse en volume, grâce à des logiciels spécifiques.

« Le Voyage de Chihiro » de Hayao Miyazaki, un des maîtres de l’animation japonaise, est un exemple parfait de ce qui se fait de mieux dans le registre 2D. Un must en la matière !

Les compétences de l’animateur 2D

C’est une « lapalissade » mais cela va mieux en le disant : l’animateur 2D doit être un très bon dessinateur et être doté d’un sens artistique confirmé. Qu’on se le dise, l’animateur, l’animatrice 2D est d’abord un artiste.

Papier, crayon et tablette graphique

Il commence son travail avec papier et crayon, avant de passer devant son écran ou sa tablette graphique pour donner l’illusion du mouvement à une surface plane. Il élabore la gestuelle, l’expression des visages… il choisit les textures, les couleurs et la lumière. C’est un travail long, minutieux et rigoureux. Auteur du mouvement des personnages et/ou des effets spéciaux, l’animateur est responsable de la qualité et du degré de sensibilité de l’animation. Les logiciels qu’il utilise lui permettent d’accélérer le processus tout en donnant une impression de grande fluidité à ses créations.

Le sens de l’observation

Les connaissances de l’animateur 2D en physique, en anatomie, son travail d’observation, sont des atouts majeurs dans cette profession.

Le travail en équipe

Comme souvent dans les professions d’arts appliqués, l’animateur 2D est associé à une équipe sur projet, ce qui induit la capacité de communiquer et de travailler avec d’autres personnes. Il sait donc travailler avec d’autres professionnels (réalisateurs, décorateurs et d’autres animateurs notamment) et dompter le stress.

La carrière et ses possibilités d’évolution

De nombreux diplômes mènent au métier d’animateur 2D. Parmi les cursus, ceux proposés par l’Ecole d’arts appliqués Pivaut à Nantes, Rennes, Montréal, vous permettront d’accéder à la profession d’animateur 2D. Les stages sont un bon moyen de s’immerger dans ce secteur dynamique. Les métiers de l’animation sont riches en termes de contenus transversaux à plusieurs industries. Du motion-design à celle du jeu vidéo et du cinéma d’animation.

L’animateur 2D peut rejoindre une agence spécialisée, un éditeur de logiciels, un studio d’animation 2d ou 3d, ou choisir de se lancer à son compte. Attention, la concurrence est vive !

Au fil de sa carrière, de ses expériences, Les possibilités d’évolution y sont ouvertes à des postes à responsabilités tels qu’assistant-réalisateur, réalisateur, chef anim, superviseur en animation