Comment devenir auteur de Bande dessinée

L’auteur de BD appelé aussi dessinateur BD, crée des albums de bande dessiné . Passionné de dessin, imagination fertile, il gère le processus de l‘élaboration de la réalisation des planches.

Que fait l’auteur de bande dessinée ?

En préambule quelques conseils signés Riad Sattouf, ancien étudiant de l’École Pivaut : « prenez ce que vous faites très au sérieux (sans le dire à personne) et n’écoutez pas ceux qui disent que vous n’y arriverez jamais ! Ils se trompent ! Soyez absolument certain d’être passionné (penser tout le temps à vos histoires, du matin au soir, avoir l’impression que c’est aussi important que de respirer pour soi). Si ce n’est pas le cas, abandonnez tout de suite ! »

Autrement dit, « Respirer » la BD, c’est le quotidien de l’auteur totalement immergé dans son projet.

Ceci posé, être auteur de BD nécessite une vraie maîtrise, au-delà du simple fait de dessiner.

Crédit image Antoine Bordon et Enora Carriou
Crédit image Robin Guillet

Les compétences de l’auteur de BD

Les compétences, clairement, sont multiples, plurielles.

Le dessin

Savoir dessiner des planches de bd en maîtrisant la perspective, les cadrages, les plans et la composition d’une image, les couleurs.

Les étapes de création

Le bédéiste maîtrise les étapes de dessin de BD : dessin de personnages, le character design, l’encrage, les décors, la composition narrative, lettrage et couleur.

Les textes

Il connait les différents types de textes narratifs et dialogue selon le style de BD choisi.
Il sait utiliser les logiciels de PAO (Publication Assistée par Ordinateur) tels que Photoshop et Illustrator, telles sont les aptitudes de l’auteur de BD.

Le dessinateur de bande dessinée peut est également scénariste et coloriste mais cette situation reste moins fréquente. En général il collabore avec un scénariste et un coloriste. Son rôle: être capable de donner vie à ses personnages pour faire voyager le lecteur.

La formation dessinateur de BD

Pour apprendre comment faire une bande dessinée, Le métier s’apprend de plus en plus grâce à des écoles spécialisées, publiques ou privées.

Une formation en Bande dessinée est ainsi proposée par l’École Pivaut à Nantes, sur 3 ans, plus une année préparatoire de mise à niveau en dessin narratif, facultative.

La carrière et ses possibilités d’évolution

Tout d’abord, un chiffre : en France, 44 millions d’albums de bande dessinée belges et française ont été vendus en 2018. Pour percer dans ce métier, il faut du talent et une bonne dose d’acharnement pour se faire connaître. 

Démarcher les éditeurs, participer au salons spécialisé comme « Quai des Bulles » ou le salon de bd d’Angoulême. Utiliser les réseaux sociaux et les sites spécialisés de book en ligne sont aussi de bonnes solutions pour faire parler de vous.

Le bédéiste exerce en indépendant et diversifie généralement ses activités : illustrations dans la presse, coloriser les travaux d’autres auteurs ou alors accepter des commandes en publicité, le cinéma d’animation, l’univers des jeux vidéo. La diversité des métiers permet d’améliorer l’ordinaire. 

71 % des auteurs de bande dessinée auraient un emploi à côté de leur travail artistique.

Un auteur de BD français ou belge est rémunéré de plusieurs possibilités. Les tarifs varient selon l’expérience et renommée de l’auteur.

Outre la rémunération à la production, l’auteur de BD peut percevoir des droits d’auteurs. Ceux-ci sont très variables puisqu’ils dépendent du contrat établi et de l’importance des ventes de l’ouvrage réalisé.

Salaire d’un auteur de bande dessinée

Il faut savoir que les auteurs dessinateurs de bande dessinée sont payés à la planche. Compter environ de 150 à 260 euros la planche.

On appelle planche de bande dessinée, une page complète avec des cases de dessins.

En plus de la planche, l’auteur touche une rémunération en droits d’auteur : ces droits varient d’un auteur à l’autre , en fonction de sa notoriété mais aussi du contrat négocié avec la maison d’édition.